Le saviez-vous ?


- Un robinet qui goutte, c’est une perte de 5 litres d’eau par heure, soit 120 litres par jour… et 43 m3 d’eau sur une année (soit 170€).


- Une chasse d'eau qui fuit représente plus de 600 litres perdus au cours d'une journée, soit la consommation quotidienne d'une famille de 4 personnes.


- Tous vos appareils électriques en veille consomment de l’énergie. Cela représente env. 80 € par an sur votre facture. (Cela parait évident mais pour réduire votre consommation d’électricité, n’oubliez pas non plus d’éteindre la lumière dès que vous sortez d’une pièce).


- Pensez à baisser le chauffage, voire à le couper, quand vous n’occupez pas un espace. 1°C en moins peut permettre de faire baisser votre consommation électrique de 7 %.


- 2 à 3 millimètres de givre dans votre frigo ou congélateur représente 30% de plus de consommation électrique.


- Avec un bas de porte double boudin vous limitez le transfert de chaleur vers les pièces non chauffées ou l’air froid venant de l’extérieur et vous économisez chaque année : 34 € / 247 kWh / 22 kg de CO2.


- Après le chauffage, l’eau chaude sanitaire est le 2ème poste de dépense en électricité. (12% du budget global en électricité d’un foyer). l’idéal est un chauffe-eau entre 55 et 60 °C. Au-dessus de cette température, la facture s’envole…. et enfin, pour économiser de l’eau, misez sur des douches plutôt que des bains.


- 1 litre de vinaigre blanc coûte moins de 1 €. Un litre de liquide de rinçage écologique pour lave-vaisselle coûte environ 8 € et dure environ deux mois. Je peux économiser 36 € par an.


- Le bicarbonate de soude technique coute moins de 3 € le kilo. Un produit blanchissant de grande surface coûte env. 6 € le kilo. Si j’utilise 1 kg/mois, l’économie est de 24 € par an.


- Un sac à pain en tissu réutilisable évite le gaspillage de milliards de sacs à pain en papier.


- En moyenne, un citoyen européen utilise par an 200 sacs plastiques, nuisibles à l’environnement (souvent à usage unique). Gardez sur vous un sac réutilisable.


- Un pneu sous-gonflé de votre voiture augmente la consommation de carburant de plus de 10%. Cela peut également réduire la durée de vie de vos pneus.


- S’installer à 120 km/h sur l’autoroute permet d’économiser du carburant. Sur un trajet Paris-Lyon à 120 km/h au lieu de 130, le voyage dure 18 minutes de plus mais l’économie se situe entre 3,5 et 4,5 litres de carburants, en fonction de la motorisation et du type de véhicule. (source ADEME)


- Nettoyez (ou changez) le filtre à air de votre voiture car propre il permet de réduire votre consommation de carburant jusqu’à 7% (Selon le véhicule, cela représente des économies jusqu’à 100 € tous les 15 000 km).


- Les freinages trop rudes sont des « facteurs de gaspillage de carburant », car l’énergie prise dans l’essence est au final transformée en chaleur dans les plaquettes de frein.


- Si vous n’utilisez pas votre voiture tous les jours alors louez-la à des particuliers, via des plates-formes comme Drivy https://fr.getaround.com/louer-sa-voiture . Par exemple, en louant votre véhicule 7 jours par mois sur OuiCar https://www.ouicar.fr/ vous percevrez environ 147 € mensuels brut. Utile, pour amortir l’achat de votre véhicule.


- Avec le covoiturage, vous divisez vos coûts de transports avec d’autres personnes. Vous contribuez également à la fluidification de la circulation.


- Marre de voir votre placard rempli à ras bord de vêtements. Utilisez les sites pour revendre (et donc recycler) les vêtements que vous ne mettez plus.


- Utilisez le site du recyclage par le don entre particuliers : https://donnons.org/annonces/Ile-de-France?q=vetements. C’est une solution écologique et éthique de faire don d’objets que vous n’utilisez plus.


- De même que vous pouvez renégocier à tout moment votre prêt immobilier, (notamment auprès d’une autre banque), vous pouvez également changer d'assurance emprunteur tous les ans à anniversaire du contrat. C’est très simple et permet des économies.


- Faire sa liste de courses vous indique quels produits acheter et en quelle quantité. C’est un gain de temps considérable et vous ne risquez pas de dépenser plus. Pour déterminer vos réels besoins, établissez votre menu de la semaine. De cette manière, vous savez quels produits vous avez en stock et lesquels vous manquent. Cette méthode évite des achats inutiles et lutte contre le gaspillage alimentaire.


- Selon des chercheurs de l’Inserm, les produits bio présentent une qualité nutritionnelle supérieure de 30 % à celle des produits de l’agriculture conventionnelle.



46 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout